Inspiration // #TravelDiaries

Maurice, les possibilités d’une île

Par Tselana Travel

Partir à Maurice en repérage, passer en revue des hôtels, noter des excursions en catamaran ou en hélicoptère… la tentation était trop grande. L’île volcanique est foisonnante, le programme s’annonce chargé, mais le devoir m’appelle. En route pour l’Océan Indien !

La Grande Dame de Maurice

Le Shangri-La's Le Touessrok, une des "Grandes Dames de Maurice"

Après un vol sur Air Austral avec une courte escale à la Réunion, nous longeons la côte est dominée par la verdoyante Montagne du Lion. Les paysages défilent, déroulant leurs plantations de canne à sucre, de bananiers et de fruits de la passion.
50 minutes après avoir quitté l’aéroport, je suis heureuse d’arriver à Trou d’Eau Douce. Point historique de ravitaillement des navigateurs, le village est situé sur la côte ouest face à l’île aux Cerfs.

Le Touessrok, devenu un Shangri-La en 2015, nous ouvre ses portes. C’est l’une des deux “Grandes Dames de Maurice”, qui se distingue par son ancienneté, sa végétation luxuriante et sa vue. L’établissement prévoit un vaste plan de rénovation, mais tient son rang depuis près de 50 ans avec une élégance décontractée entre modernité et bohème.
Ma Junior Suite au mobilier en bois clair offre un superbe coup d’œil sur la Frangipani Beach.
Plusieurs activités nautiques sont proposées dans la baie, mais les sports motorisés sont excentrés afin d’assurer la tranquillité des résidents.
Le soir un cocktail dinatoire est servi dans la somptueuse Beach Villa. Parmi la sélection de plats des différents restaurants du Shangri-La proposée, j’apprécie particulièrement la cuisine japonaise raffinée du Kushi.


—————


Le seul & l'unique… Saint Géran

Le mythique One&Only Le Saint-Géran

Nous faisons escale un peu plus au nord, sur une péninsule de rêve qui s’avance entre le lagon et l’océan. Cette enclave à fleur d’eau est occupée par le mythique One&Only Le Saint Géran qui offre des prestations à la hauteur de sa réputation.

La décoration est chic et sans fausse note, les piscines sont splendides, tout comme la plage, immense, qui donne une impression de bout du monde. Les 5 restaurants proposent une gamme allant de la cuisine gastronomique aux barbecues mauriciens. Niché dans une végétation tropicale luxuriante, le spa propose des soins inspirés des traditions insulaires et d’agréables espaces de détente. Le Boathouse organise des activités nautiques (plongée, vélo aquatique, excursions en bateau à fond de verre pour observer les fonds marins), tandis que le Club One dispose de multiples équipements et propose des activités pour les enfants et les ados.

Jeunes comme moins jeunes, le One&Only Le Saint Géran sait recevoir. Pour preuve, la splendide table dressée pour nous sur la plage, pour un dîner surprise les pieds dans le sable, avec fruits de mer succulents, tambours et cracheurs de feu, le tout dans une ambiance féérique. Et pour finir, un éblouissant feu d’artifice qui, le regard vers les étoiles, grave cette soirée en souvenir impérissable.


—————


Grand Baie, grand luxe

L'avant-gardiste LUX* Grand Baie

La journée commence au large, sur un catamaran appareillé par Z’ile Cruise. Nous voguons d’île en île et ceux qui souhaitent se jeter à l’eau peuvent nager avec les tortues. Des grillades de langouste sont servies à bord, un régal sorti des eaux.

Pour finir nous accostons sur la jetée du LUX* Grand Baie, tout nouvel établissement à l’architecture surprenante et au style résolument de son temps. Les chambres décorées par la designer britannique Kelly Hoppen donnent toutes sur la mer. La domotique sophistiquée assure le confort, en réservant aussi quelques surprises. Des dysfonctionnements nocturne rappellent que le tout-connecté peut nuire à la déconnexion !…
L’établissement conviendra aux millennials en quête de spots instagrammables et de sophistication, qui apprécieront particulièrement l’ambiance du Bisou, le rooftop avec bar et piscine à débordement qui s’étire dans l’infiniment bleu de la baie.


—————


Palmes royales

Le Royal Palm Beachcomber Luxury, tout en élégance et raffinement

Après le large, nous prenons les airs. Nous montons à bord d’un hélicoptère et Grand Baie s’offre à nous vu du ciel. Les plages qui ourlent l’océan sont de sable blanc, les eaux cristallines prennent des teintes plus profondes dans des zones de haute mer propices à la pêche où croisent les requins marteaux. Nous apercevons l’île Plate, l’île Ronde et l’île aux Serpents, trois micro-territoires inhabités qui constituent des réserves de biodiversité.

Retour sur la terre ferme, où nous accueille le Royal Palm Beachcomber Luxury, tout en élégance et raffinement jusqu’au moindre détail. Le dîner à la Goélette, tenue correcte exigée et service impeccable, surpasse toutes les expériences culinaires de ce voyage. Le même niveau d’excellence se retrouve dans les prestations de l’hôtel, notamment au spa à l’atmosphère idéalement zen. La plage de l’hôtel est la plus belle de toutes celles que j’ai vues lors de ce séjour, et je lui décerne la palme du meilleur sable et de la qualité de l’eau.


—————


Couleurs locales

Luxe discret au Maradiva Villas Resort & Spa

Cap sur la côte ouest et la capitale, Port Louis, pour une plongée dans la vie locale sur le marché central.
Nous avons pour mission de collecter des ingrédients destinés à un atelier de cuisine chez l’habitant. On nous sert un verre d’alouda, boisson laiteuse parfumée à l’eau de rose, agrémentée de graines de basilic, mise en bouche qui marque le coup d’envoi de ce jeu de piste multisensoriel. Parmi la myriade de fruits, légumes et épices qui couvrent les étals, je suis chargée de trouver un ingrédient au nom énigmatique : “lake lay”. Non sans aide, je déniche une “queue d’ail”, que nous préparons au Kot Marie-Michèle. Cet authentique déjeuner maison vient conclure une immersion très agréable dans la vie créole.

Nous rejoignons notre ultime point d’ancrage, Maradiva Villas Resort & Spa, à Flic en Flac. Cette propriété familiale constituée de résidences avec piscines privées manque légèrement d’intimité et de perfectionnisme mais possède un charme indéniable.

Notre presque tour de l’île s’achève avec une rencontre inoubliable, au large de Tamarin : une colonie de dauphins se charge du fabuleux mot de la fin.


■ Mélinda M.


Partager l'article

Tselana travel vous recommande